La« slava »familiale

Sur le territoire de la République de Serbie, la majorité des familles chrétiennes orthodoxes fête son saint protecteur (sa slava) et considère cette journée comme une fête familiale importante à laquelle participent les familles et leurs invités, leurs parents proches, leurs voisins, amis et membres de la communauté locale (dans le milieu rural). Les Serbes considèrent que la slava manifeste leur identité ethnique et ils transmettent cette tradition d’une génération à l’autre. Le saint protecteurest néanmoins fêté également par les familles chrétiennes orthodoxes appartenant à d’autres communautés ethniques vivant en Serbie.

Le saint protecteur est célébré par une offrande rituelle non carnée (le pain, le vin et le blé, symboles du corps et du sang du Christ, de la fertilité et de la prospérité) et par un festin offert aux parents, voisins et amis. Le jour de la fête de son saint protecteur, la famille commence le rituel à la maison en allumant la bougie de la slava, en prononçant des « Notre Père », puis en découpant le gâteau de la slava (sur lequel sont obligatoirement inscrits les symboles IS HS NI KA). Le festin débute par une gorgée de vinsymbolique, suivie d’une cuillerée de « koljivo » et d’une bouchée de gâteau, puis on trinque et prononcedes vœux de bonne santé, de fertilité et de prospérité pour la famille et les invités. Ensuite vient le festin, symbole de prospérité.

Les commentaires sont fermés.